BFM Business

Craintes de fermeture de l'usine Ford à Genk

BFM Business

Ford a convoqué une réunion d'urgence avec les syndicats de son site d'assemblage de Genk, en Belgique, ce qui alimente les craintes de voir le constructeur automobile américain fermer l'usine.

"Personne n'est autorisé à nous dire quoi que ce soit", a dit un responsable du syndicat ABVV. "Nous partons du principe qu'il va s'agir d'une annonce très grave."

Le site de Genk, dans l'Est de la Belgique, emploie 4 300 salariés, qui assemblent les Mondeo, les Galaxy et les S-Max, trois modèles à la fin de leur cycle de vie.

BFMbusiness.com