BFM Business
Transports

Compétitivité : Renault dément envisager de fermer 2 sites

La direction du groupe Renault a démenti vouloir fermer deux sites en France.

La direction du groupe Renault a démenti vouloir fermer deux sites en France. - -

Accusé par des représentants syndicaux de vouloir fermer deux de ses sites français en cas d'échec des négociations sur la compétitivité, le constructeur automobile Renault a démenti ce mardi après-midi.

Le constructeur automobile Renault a démenti mardi après-midi avoir menacé de fermer deux sites en France en cas d'échec des négociations sur un accord de compétitivité au sein du groupe, comme l'en ont accusé plusieurs représentants syndicaux : « Renault n'a jamais indiqué que "deux sites" pourraient être fermés en cas de non conclusion des négociations en cours sur la performance de ses sites français », a écrit le constructeur dans un communiqué.

J.V. avec AFP