BFM Business

Chrysler rappelle 840.000 véhicules

BFM Business

Chrysler LLC a annoncé, mercredi 3 juillet en fin de journée, le rappel de 840.000 voitures principalement aux Etat-Unis.

La filiale de Fiat a indiqué que 490.000 véhicules étaient concernés par une possible défaillance d'un composant informatique de l'appuie-tête, censé bouger vers l'avant en cas de collision par l'arrière.

Le constructeur américain a ajouté que 282.000 autres véhicules étaient rappelés par un éventuel dysfonctionnement des airbags. Chrysler fait état de trois accidents et une blessure "légère" liés à ce défaut.

Selon le porte-parole de Chrysler, ces rappels sont "le symptôme de l'exigence de notre protocole de contrôle et de qualité". Mais c'est la troisième fois cette année qu'il se livre à une telle oépration. En mai, 469.000 véhicules étaient concernés et en juin 2,7 millions de 4x4 jeep.

V.F. avec AFP