BFM Business

Carlos Tavares empoche un bonus d'un million d'euros

Le PDG du groupe PSA a reçu un bonus d'un million d'euros lié à l'intégration des constructeurs Opel/Vauxhall dans le groupe. (image d'illustration)

Le PDG du groupe PSA a reçu un bonus d'un million d'euros lié à l'intégration des constructeurs Opel/Vauxhall dans le groupe. (image d'illustration) - Fabrice Coffrini - AFP

Les actionnaires du groupe PSA ont accordé une prime exceptionnelle d'un million d'euros à Carlos Tavares liée au plan de redressement d'Opel.

Le constructeur automobile PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel/Vauxhall) a publié mardi un chiffre d'affaires en hausse de 42,1% pour le premier trimestre, à 18,2 milliards d'euros, atteignant un volume de ventes record grâce à l'intégration d'Opel/Vauxhall et à l'arrêt de l'hémorragie en Chine. Hors prise en compte du rachat d'Opel bouclé l'été dernier, le chiffre d'affaires de la division automobile, avec les trois marques Peugeot, Citroën et DS, a tout de même progressé de 13,3%, à 10,2 milliards d'euros.

En conséquence, les actionnaires du groupe automobile français ont renouvelé leur confiance à Carlos Tavares. Ils ont approuvé à plus de 75% des voix sa rémunération pour 2017. Elle inclut une prime exceptionnelle d'un million d'euros liée au plan de redressement d'Opel, pour un total de 6,7 millions d'euros, contre 4,7 millions en 2016.

En parallèle, le président du conseil de surveillance, Louis Gallois, a annoncé qu'il passerait la main en 2020. L'ancien patron de la SNCF et d'EADS, 74 ans, a estimé "raisonnable de ne pas aller au delà d'une certaine limite".

A.M. avec AFP