BFM Business

British Airways autorise toutes ses hôtesses à porter un pantalon

-

- - Jusqu'à présent, seules les hôtesses affectées aux vols long-courrier avaient le droit de porter un pantalon.

Après deux années de bras de fer, les représentants syndicaux du personnel navigant ont obtenu la fin d'une discrimination qui touchait les hôtesses recrutées depuis 2012. Comme tous les autres salariés, elles peuvent désormais couvrir leurs jambes par un pantalon.

Jupe ou pantalon? Désormais toutes les hôtesses naviguant sur British Airways vont pouvoir se poser la question de la tenue qu'elles vont arborer. Le syndicat du personnel Unite a obtenu, après deux ans de conflit, que la direction de la compagnie mette fin à une discrimination portant sur l'uniforme. Alors que les hôtesses embauchées avant 2010 pouvaient assurer leur service en pantalon, celles entrées après cette date se voyaient obligées de porter la jupe.

Pourquoi une telle différence de régime? Le règlement intérieur stipulait que le pantalon était réservé aux membres d'équipage œuvrant sur des longs courriers. Or, depuis la conclusion d'un accord d'entreprise en 2011, les nouvelles recrues sont intégrées dans une flotte mixte, pouvant indifféremment être appelée sur des vols long, moyen ou encore court-courriers. Le port de la jupe leur était imposé, sauf exemption pour des causes religieuses ou médicales.

Une victoire pour l'égalité des sexes

Or, le pantalon était plébiscité par 83% des équipages féminins, selon un sondage effectué par le syndicat Unite. Pour Matt Smith, porte-parole du syndicat, "la position de British Airways était indigne d'une compagnie aérienne moderne à l'époque moderne".

Cette victoire sur l'égalité des sexes va permettre aux "femmes des équipages de cabine de ne plus avoir à trembler dans la neige froide et humide des climats hivernaux" a-t-il expliqué au Guardian. Elles vont aussi pouvoir protéger leurs jambes quand elles se rendent dans des destinations où il y a un risque de se faire piquer par des moustiques susceptibles de transmettre le paludisme ou le virus Zika.

Cette annonce devrait motiver les vocations, alors que Britsh Airways entame une campagne de recrutement d'envergure: la compagnie prévoit d'embaucher 1.600 hôtesses de l'air et stewards cette année, rappelle Air Journal. Ces derniers exigeront-ils à leur tour de pouvoir porter le kilt?

C.C.