BFM Business

BlaBlaCar lève 100 millions de dollars

L'application française BlaBlaCar est déjà présente dans 12 pays.

L'application française BlaBlaCar est déjà présente dans 12 pays. - -

La start-up française spécialiste du covoiturage annonce, ce mercredi 2 juillet, qu'un fonds d'investissement allait l'aider à attaquer le marché américain. Une réussite pour ce modèle de la consommation collaborative.

C'est la levée de fonds de l'année dans l'internet français. Le spécialiste du covoiturage BlaBlaCar lève 100 millions de dollars auprès d'un fonds d'investissement pour poursuivre son développement à l'international, annonce-t-il ce mercredi 2 juillet.

Une nouvelle illustration du boom de la "sharing economy", la consommation collaborative. Car si posséder une voiture, c'est bien, la partager, c'est beaucoup plus rentable.

Le fondateur de BlaBlaCar l'a bien compris: la prochaine lame de fond qui va bouleverser notre quotidien, c'est la consommation collaborative. Son coup de génie: avoir pris le principe du covoiturage et en avoir fait un modèle économique.

8 millions de membres dans 12 pays

Un site et une application mettent en relation des conducteurs, qui louent les places libres de leur voiture pour faire des économies de péage et d'essence. Et des passagers, qui bénéficient d'un voyage au rabais.

Comptez 20 euros les 300 kilomètres environ. BlaBlaCar, qui prend une commission au passage, a réussi à réunir 8 millions de membres dans 12 pays.

C'est pour poursuivre sa conquête du monde que l'entreprise réalise une levée de fonds massive. Alors qu'en France, elle se pose comme une alternative de plus en plus sérieuse à la SNCF.

Via son site internet, BlaBlaCar remplit aujourd'hui l'équivalent de 1500 rames de TGV chaque mois. Une startup qui fait circuler à elle seule autant de passagers que l'Eurostar.

Anthony Morel