BFM Business

Bientôt des vols low cost entre Paris et Punta Cana?

French Blue desservira Punta Cana à partir de la fin de l'été.

French Blue desservira Punta Cana à partir de la fin de l'été. - AFP-Erika-Santelices

"Déjà exploitant d'Air Caraïbes, le groupe Dubreuil lance une nouvelle compagnie long-courrier low cost. Le premier vol décollera à la rentrée 2016."

Bonne nouvelle pour les septembristes, ces voyageurs qui partent en vacances une fois la rentrée scolaire venue. À partir du 15 septembre, il sera possible d’emprunter un vol low cost pour se rendre à Punta Cana. Le groupe Dubreuil, déjà exploitant de la compagnie Air Caraïbes, a en effet annoncé ce jeudi le lancement prochain d’une nouvelle compagnie, low cost cette fois. Baptisée French Blue, elle desservira d’abord la République Dominicaine, puis La Réunion et l'île Maurice à partir de l’an prochain.

En attendant, quatre fréquences hebdomadaires seront proposées entre Orly Sud et Punta Cana. Cette destination sera desservie avec un A330-300 neuf dont la compagnie prendra livraison fin juin.

Le détail des prix encore inconnu

À quels tarifs? Pour l’instant, le suspense demeure. Le groupe Dubreuil n’a donné aucune indication précise mais promet des "décrochages importants" par rapport à la concurrence. Tout juste sait-on que French blue commercialisera des billets à trois types de tarifs, un prix "basic" correspondant à un siège et un bagage à main, un prix "smart" comprenant un bagage en soute de 23 kg, un repas et la sélection du siège et un prix "Premium" avec deux bagages en soute et un confort plus important.

En Europe, seules quelques compagnies - comme la norvégienne Norwegian et l'Allemande Eurowings - se sont lancées sur le marché du low cost long-courrier alors que l'explosion du segment low cost moyen-courrier a bouleversé le secteur de l'aérien en Europe et fragilisé certains acteurs historiques.

"On ne veut pas louper le train qui passe, dans le (low cost, ndlr) moyen-courrier européen beaucoup de gens dans notre pays ont estimé que ça ne marcherait pas. On a vu le succès de Ryanair (irlandais), EasyJet (britannique) et Vueling (espagnol) et on se dit qu'il n'y a pas de raison de ne pas être aussi innovant. Je ne dis pas que ce sera facile mais en tout cas on a la détermination de se battre dans ce domaine", a expliqué ce jeudi Marc Rochet, président de French Blue. Les réservations seront ouvertes à partir du 7 juin.

A.R. avec AFP