BFM Business

Avions sur liste noire: information renforcée des voyageurs votée définitivement au Parlement

BFM Business

L'Assemblée nationale a adopté jeudi soir définitivement et à l'unanimité une proposition de loi obligeant les compagnies aériennes ou agences de voyage à informer, sous peine d'amende, les passagers achetant un billet d'avion d'une compagnie inscrite sur la liste noire de l'UE.

Depuis 2005, une liste noire, établie par la Commission européenne, interdit le vol sur le territoire européen de certaines compagnies, présentant des risques sur le plan de la sécurité. Celle-ci s'était avérée nécessaire après plusieurs accidents aériens en 2004 et 2005, en particulier celui de Charm-El-Cheik.

Mais restait le problème des compagnies dites de "bouts de ligne", quand un passager doit emprunter une correspondance, notamment pour des vols intérieurs de pays figurant sur la liste noir européenne.

Le texte voté par le Parlement oblige systématiquement tous les vendeurs de billets, compagnies aériennes et agents de voyages à informer du nom de la compagnie aérienne, et du fait qu'elle soit ou non répertoriée sur la liste noire communautaire.

Et le vendeur de billet doit inviter l'acheteur à rechercher une solution alternative.