BFM Business

Automobile: les immatriculations reculent de près de 4% en octobre

Le groupe PSA Peugeot-Citroën a limité la casse en octobre, avec un recul de 2,2%.

Le groupe PSA Peugeot-Citroën a limité la casse en octobre, avec un recul de 2,2%. - Sebastien Boz - AFP

Les groupes automobiles français limitent les dégâts, selon les chiffres publiés ce 3 novembre par le CCFA. Les ventes de PSA Peugeot-Citroën se sont contractées de 2,2%, tandis que celles de Renault n'ont baissé que de 0,4% grâce à Dacia.

Le marché automobile français a rechuté en octobre, les ventes de voitures neuves se repliant de 3,8% et décevant les espoirs d'un effet "Mondial de l'automobile", selon les statistiques publiées lundi 3 novembre par le comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

Les groupes automobiles français limitent les dégâts, puisque les ventes de PSA Peugeot-Citroën se sont contractées de 2,2%, tandis que celles de Renault n'ont baissé que de 0,4% grâce à Dacia qui reste dans le vert, a précisé le comité (Renault -2,1%, Dacia +6,8%).

Au total, 160.162 voitures particulières neuves ont été immatriculées en octobre 2014, contre 166.495 en octobre 2013 sur le même nombre de jours ouvrables.

Hausse de 6,3% en septembre

Sur les dix premiers mois de l'année, la croissance du marché français reste toutefois positive par rapport à la même période de 2013: +1,4%, selon le CCFA.

Les marques étrangères accusent globalement un recul de 6,5%.

En septembre, avec 151.101 immatriculations, le marché automobile français était pourtant en hausse de 6,3% et de 1,5% à nombre de jours ouvrables comparables par rapport à septembre 2013.

C.C. avec AFP