BFM Business

Automobile: Hyundaï – Kia en perte de vitesse

Les immatriculations de Hyundai Kia ont chuté en juin

Les immatriculations de Hyundai Kia ont chuté en juin - -

Le marché automobile français a chuté en juin. Mais il n'est pas le seul. Le sud-coréen Hyundaï - Kia a vu ses immatriculations reculer de 22%.

Alors que le marché automobile tricolore est à la peine, même un constructeur comme le sud-Coréen Hyundaï - Kia est en perte de vitesse.

Présenté comme une menace pour l'industrie automobile européenne il y a un an, l'effet Hyundaï Kia marque le pas. Sur le seul mois de juin, les immatriculations de véhicules neufs du sud-coréen ont reculé de plus de 22%.

Trop grande dépendance aux flottes d'entreprises

Si le groupe multiplie les nouveaux modèles et les offres commerciales, les marques Hyundaï et Kia souffrent de leur trop grande dépendance aux flottes d'entreprises et loueurs automobiles.

Ces deux canaux sont un très bon moyen pour bénéficier d'une forte visibilité. Ils présentent un très gros inconvénient. D'une part, les besoins de ces clients ne sont pas sans fin, de l'autre, les ventes aux professionnels sont généralement faites sur des tarifs négociés. C'est-à-dire, des prix beaucoup moins élevés que pour les particuliers. En d'autre terme, la filiale française de Hyundaï Kia n'affichera pas les performances financières des autres filiales du groupe.

Mathieu Sévin