BFM Business

Automobile: ce que préparent les constructeurs français pour 2014

Les immatriculations de véhicles neufs devraient repartir à la hausse en 2014

Les immatriculations de véhicles neufs devraient repartir à la hausse en 2014 - -

Après une année décevante, 2014 devrait être plus favorable pour les constructeurs automobiles français. Ils misent sur de nouveaux modèles pour regagner des parts de marché.

Sauf surprise, 2013 ne sera pas un cru exceptionnel pour l'automobile. Pourtant depuis quelques mois, la baisse des ventes s'est ralentie et les marques françaises ont commencé à redresser la barre.

Selon des chiffres provisoires que s'est procuré BFM Business, sur les 20 premiers jours de décembre, les marques Renault et Citroën affichent des immatriculations en forte progression, alors que Peugeot est en recul. Renault verrait ainsi ses immatriculations grimper d'environ 31%, et Citroën, marque du groupe PSA, de 19%.

Limiter les promotions

Pour continuer sur cette lancée en 2014, les constructeurs vont accélérer les nouveaux lancements. Jouer la carte de la nouveauté. Cette stratégie adoptée par Renault Peugeot et Citroën cette année connaîtra une nouvelle étape l'an prochain.

Après les faux 4X4 Captur et 2008, Renault et Peugeot vont être rejoint sur ce segment par Citroën. La marque présentera en février la déclinaison passe-partout de sa C4. La première de la ligne Cactus synonyme de repositionnement pour Citroën. Elle enchaînera au printemps avec le lancement de la nouvelle C1.

Elle sera suivie par une cousine germaine, la Peugeot 108. Renault ne sera pas en reste avec la 3ème génération de la Twingo. Si ces modèles sont loin d'être les plus rémunérateurs pour les constructeurs, ils ont l'aventage de représenté le gros des ventes pour les généralistes.

La multiplications des nouveaux modèles devraient permettre à Renault comme à PSA de limiter les promotions l'an prochain pour remplir les carnets de commandes.

Mathieu Sevin