BFM Business

Après le partage de voiture, voici le partage d'avion de tourisme  

Wingly met en relation les particuliers avec les pilotes d'avion en fonction du trajet recherché

Wingly met en relation les particuliers avec les pilotes d'avion en fonction du trajet recherché - Jean-Pierre-Flickr CC

Monter à bord d’un petit avion de tourisme et partager les frais avec le pilote. C’est l’expérience inédite proposée par des jeunes passionnés d’aviation. Ils lancent Wingly, un service de co-avionnage.

Vous rêvez d'une petite escapade à Belle-lle-en-mer ? Mais les trains sont hors de prix, en voiture il faudra au moins 7 heures de route, trop long pour un week-end. Avez-vous pensez à prendre place à bord d’un avion de tourisme? Le site Wingly vous permettra peut-être d'embarquer aux côtés d'un pilote d'avion amateur qui vous emmènera à destination en seulement 3 heures, moyennant 90 euros. 

Ce concept, sorte de Blablacar des airs, vient d'être lancé par 3 jeunes entrepreneurs passionnés de pilotage. La plateforme met en relation des pilotes et des passagers. Il suffit d'entrer votre point ou aérodrome de départ et la destination souhaitée, de réserver et de payer en ligne. 

Vivre une expérience unique

Parmi les trajets proposés en ce moment, un vol Bergerac-Sarlat, durée: 30 minutes, coût: 24,25 euros ou encore un Paris-Genève, durée 1h45 pour 166,10 euros. Sur ces axes secondaires, les particuliers peuvent vraiment gagner du temps et réaliser quelques économies. A cela s'ajoute la sensation d'avoir vécu une expérience unique.

Sur le site Henri, un client, partage son enthousiasme: "J'étais sceptique au début mais dès le décollage j'ai compris que je vivais quelque chose d'extraordinaire. Maintenant, j'ai hâte de solliciter Wingly une nouvelle fois pour m'envoler vers mes vacances!"

Partager sa passion

Si les jeunes entrepreneurs ont eu l'idée de lancer ce site, c'est parce qu'ils ont eux-même été confrontés à la difficulté de vivre leur passion. L’aviation légère coûte très cher, entre le coût de la licence (plusieurs milliers d'euros) et les heures d'entraînement qu'il faut prendre régulièrement pour la conserver. Avec Wingly, les pilotes peuvent donc voler tout en réduisant leurs frais. Bertrand Joabe-Cornu, l'un de ses fondateurs, ingénieur aéronautique. avoue également que "cette rencontre est également l'occasion de susciter des vocations et de faire naître chez certains passagers la passion du pilotage. 

Ch.L.