BFM Business

American Airlines lance la première liaison directe Californie-Cuba

La nouvelle ligne d'AA ouvrira en décembre.

La nouvelle ligne d'AA ouvrira en décembre. - Robyn Beck - AFP

La compagnie américaine va tester dès décembre le potentiel de la desserte Los Angeles-La Havane via un vol charter hebdomadaire. Ses concurrents multiplient les liaisons dans l'attente d'une libéralisation totale des voyages entre les deux pays.

Le réchauffement des relations entre Cuba et les Etats-Unis ne suscite pas que l'appétit des groupes hôteliers américains. La compagnie aérienne American Airlines (AA) a décidé d'ouvrir une nouvelle ligne vers Cuba. A partir de décembre, elle reliera par charter la ville de Los Angeles à celle La Havane. Ce n'est pas la première incursion de la compagnie américaine à Cuba. AA fait voler des charters vers l'île depuis 1991 depuis la Floride, où réside une importante communauté d'origine cubaine.

La compagnie n'est pas la seule à profiter de l'assouplissement des restrictions sur les voyages entre les deux pays. JetBlue a ouvert une liaison de charter entre New York et La Havane le mois dernier.

United Airlines a également annoncé qu'elle aussi allait commencer des liaisons entre Houston au Texas et La Havane ainsi qu'entre Newark (près de New York) et la capitale cubaine.

Les discussions se poursuivent

Néanmoins, le porte-parole du département d'Etat, John Kirby, a précisé que pour le cas de "liaisons aériennes régulières", qui seraient assurées par des compagnies américaines entre les Etats-Unis et Cuba, "aucune décision n'avait été encore prise" par l'administration américaine et que les discussions se poursuivaient avec le gouvernement cubain.

En effet, si les conditions de voyage ont été assouplies, pour l'instant, seuls les Américains faisant partie de 12 catégories sont autorisés à se rendre à Cuba pour des raisons familiales, universitaires, culturelles, sportives ou religieuses.

Les autres Américains sont toujours interdits de tourisme sur l'île même si l'ambassade des Etats-Unis à La Havane, qui avait été fermée en 1961, a officiellement été rouverte vendredi dernier par le secrétaire d'Etat John Kerry.

D. L. avec AFP