BFM Business

Altran veut faire entrer le numérique dans les voitures

Pascal Brier, directeur général adjoint d'Altran, sur BFM Business ce lundi 4 mars

Pascal Brier, directeur général adjoint d'Altran, sur BFM Business ce lundi 4 mars - -

Altran va présenter, mardi 5 mars lors du salon auto de Genève, son programme "open and connected car". L'idée est de conserver sa vie numérique jusque dans sa voiture.

Altran veut connecter les voitures. L’entreprise française de sous-traitance en ingénierie va lancer demain, mardi 5 mars, lors du salon de l’automobile à Genève un programme "open and connected car".

Pascal Brier, directeur général adjoint d'Altran, explique sur BFM Business ce lundi 4 mars que l’automobile va devoir faire face à deux défis majeurs :"sur les moteurs, électroniques, thermiques, hybrides, et sur l’électronique embraquée. L’automobile devient l’extension de sa vie numérique de tous les jours".

Une innovation qui va plaire. "Avec en moyenne 106 heures par an dans les embouteillages, il faut bien s’occuper", plaisante Pascal Brier. Mais plus sérieusement, Altran a réalisé une étude démontrant qu’entre abandonner sa voiture ou sa connexion internet, un tiers des jeunes conducteurs est prêt à abandonner sa voiture.

"D’où l’idée de créer une plateforme connectée, qui permettra de mettre en place l’aide à la conduite pour le conducteur, de contrôler les éléments électroniques de la voiture et donner accès à la vie numérique", précise Pascal Brier.

BFM Business.com