BFM Business

Airbus dit aux compagnies aériennes de "ralentir leurs commandes"

-

- - Pascal Pavani - AFP

L'année 2017 sera une année "très, très ralentie" en commandes pour Airbus, a déclaré lundi le directeur des ventes du constructeur européen John Leahy, assurant que la montée en cadence de la production allait se poursuivre.

"Cette année sera-t-elle une grande année pour les commandes? Absolument pas. Ce sera une année très très ralentie pour les commandes d'Airbus comme pour l'ensemble de l'industrie", a expliqué à des journalistes John Leahy, le directeur des ventes du constructeur européen, au cours d'une conférence de presse en marge de la 73e Assemblée générale de l'Association internationale du transport aérien (IATA). "Il y a un cycle dans les commandes", a-t-il ajouté. "Les compagnies aériennes doivent ralentir leurs commandes, reprendre leur souffle et commencer à absorber les avions commandés", a-t-il ajouté, soulignant que le carnet de commandes de l'industrie dans son ensemble avait atteint un niveau record.

Il a estimé que cette situation pourrait durer "un an ou deux, ce qui ne serait pas un problème. La production va continuer à monter en cadence en raison de la solidité du carnet de commandes". Le constructeur européen comptait à fin avril dans son carnet de commandes 6.715 avions dont 5.517 monocouloirs et 107 A380. Airbus avait annoncé en 2016 une réduction de la cadence de production de l'A380, qui sera produit à un exemplaire par mois à partir de 2018, contre 27 au total en 2015, soit de 8 à 10 années de production. John Leahy n'a pas exclu l'hypothèse d'une production inférieure à un appareil par mois en refusant de donner toute autre précision. "J'essaie de maintenir la production à 12" par an, a-t-il précisé.

N.G. avec AFP