BFM Business

Airbus derrière Boeing au premier semestre

Airbus a notamment enregistré 36 annulations de commandes d'A320.

Airbus a notamment enregistré 36 annulations de commandes d'A320. - -

Les commandes nettes de l'avionneur européen n'ont été que de 290, en raison de plus de 200 annulations au premier semestre. Boeing, de son côté, en affiche 499.

Après une année 2013 record, Airbus semble accuser un petit peu le coup. Selon les données publiées par l'avionneur européen ce vendredi 4 juillet, les commandes nettes, c’est-à-dire les commandes brutes moins les annulations de commandes, se sont élevées à 290 unités, au premier semestre.

Un chiffre qui tranche avec le score du grand rival américain Boeing, qui fait lui état de 499 commandes nettes sur la même période.

Farnborough pour inverser la tendance

Une des explications qui justifient cet écart provient des annulations de commandes. Airbus a ainsi enregistré 225 annulations, contre 54 pour son rival Boeing. Le constructeur européen avait notamment fait état le 11 juin de l'annulation de la commande de 70 Airbus A350 par Emirates.

Par ailleurs, les livraisons d'Airbus se sont élevées au nombre de 303 au premier semestre. L'avionneur européen loupe donc, pour le moment, son objectif qui est d'avoir des commandes supérieurs aux livraisons.

A voir si Airbus saura profiter du grand salon aéronautique de Farnborough, au Royaume-Uni, qui aura lieu du 14 au 20 juillet prochain, pour renverser la vapeur.

Julien Marion