BFM Business

Air France va annoncer un nouveau plan d'économies

Air France mise notamment sur la montée de Transavia

Air France mise notamment sur la montée de Transavia - -

Après le plan "Transform 2015", la compagnie aérienne annoncera, le 25 juillet, de nouveaux efforts qui porteront sur un nombre restreint d'activité. Le groupe devrait notamment miser sur une amélioration de la productivité et la montée en puissance de ses filiales low-cost.

Air France-KLM dévoilera l'après "Transform 2015" le 25 juillet prochain. Le PDG Alexandre de Juniac détaillera en marge des résultats semestriels du groupe le nouveau plan d'économie de la compagnie Air France. Si "Transform 2015" concernait toute l'entreprise, cette fois les efforts porteront sur certaines activités.

Le court et moyen-courrier reste le principale foyer de perte d'Air France. Bien que le plan d'économies mis en place il y a deux ans ait permis de réduire de 100 millions d'euros par an les pertes, cette activité reste lourdement déficitaire.

Il faut donc aller plus loin. Selon nos informations, le plan d'Alexandre de Juniac comportera 3 grandes orientations. Il y aura une redistribution des rôles entre Air France, Hop et Transavia. On assistera ainsi à une montée en puissance de Hop et de Transavia dont les coûts fixes sont moins importants qu'Air France.

Redonner des couleurs à l'activité court et moyen courrier

Il va falloir aussi réaliser de nouvelles économies. A priori pas de réduction d'effectifs mais une amélioration de la productivité. Toutes les escales devront y contribuer mais en fonction de leur taille. Impossible de demander les mêmes efforts à Marseille et à Clermont Ferrand !

Enfin, ce plan comportera un volet investissements. Après le long courrier, la stratégie de montée en gamme sera aussi appliquée aux vols Air France court et moyen-courrier, avec de nouveaux sièges qui seront dévoilés l'an prochain et une nouvelle offre de restauration ou rafraichissements à bord.

Avec ce nouveau plan, Alexandre de Juniac espère que l'activité court et moyen-courrier d'Air France retrouvera enfin des couleurs face aux compagnies low-cost et au TGV.

Mathieu Sevin