BFM Business

Air France: la grève chez les pilotes montre des signes d'essoufflement

Pour la journée du lundi 7 mai 2018, Air France prévoit d’assurer près de 85% de son programme de vols dont 99 % de ses vols long-courriers

Pour la journée du lundi 7 mai 2018, Air France prévoit d’assurer près de 85% de son programme de vols dont 99 % de ses vols long-courriers - Eric Piermont-AFP

La direction d'Air France prévoit d'assurer "près de 85%" de ses vols lundi 7 mai, au quatorzième jour d'une grève par épisodes qui voit la mobilisation des pilotes descendre à son plus bas niveau, avec un taux de gréviste de 14,2%.

La direction d'Air France prévoit d'assurer "près de 85%" des vols lundi 7 mai, au quatorzième jour d'une grève par épisodes qui voit la mobilisation des pilotes descendre à son plus bas niveau, avec un taux de gréviste de 14,2%, selon les chiffres communiqués dimanche 6 mai 2018 par la compagnie aérienne.

Le groupe aérien, dont le patron Jean-Marc Janaillac est en instance de départ, vise 99% de vols long-courriers lundi, 80% des moyen-courriers depuis et vers l'aéroport parisien Roissy-Charles de Gaulle, et 87% des court-courriers à Orly et en province. Au global, il s'agit du taux d'annulation le plus bas enregistré depuis le début du mouvement social, à égalité avec le 3 mai où une érosion de la mobilisation du personnel avait aussi été constatée.

Selon Air France, 14,2% des pilotes seront en grève lundi

Ces prévisions tiennent compte d’un taux de grévistes sur les salariés engagés et soumis à la loi Diard (qui oblige les grévistes à se déclarer 48 heures à l'avance) pour la journée du 7 mai 2018 estimé par Air France à 14,2 % des pilotes, 18,1 % des personnels navigants commerciaux et 10 % des personnels au sol. Concernant les pilotes, la baisse du taux de gréviste montre un essoufflement de la mobilisation qui avait oscillé entre 27% et 36% pour cette catégorie de personnel, à l'apogée du mouvement social en cours, entre février et avril 2018.

La compagnie aérienne précise que "près de 150.000 messages ont été envoyés depuis le 4 mai 2018 pour informer individuellement et en temps réel les clients devant voyager les 7 et 8 mai 2018." La direction d'Air France déplore "la poursuite d'un conflit alors que la période qui s'ouvre ne permet pas d'engager une quelconque négociation pour trouver une issue sur les revendications salariales."

F.Bergé