BFM Business

Air France: la direction veut reconduire l'accord des hôtesses et stewards

Les personnels navigants commerciaux d'Air France renégocient depuis mi-avril leur accord d'entreprise.

Les personnels navigants commerciaux d'Air France renégocient depuis mi-avril leur accord d'entreprise. - AFP - Pascal Guyot

La direction de la compagnie aérienne a proposé ce vendredi aux syndicats d'hôtesses et de stewards une reconduction de leur accord quasi à l'identique pour 17 mois.

Les hôtesses et stewards d'Air France pourrait voir leur accord d'entreprise reconduit quasi à l'identique pour 17 mois. À trois jours de la prise de fonction du nouveau PDG Jean-Marc Janaillac, la direction veut éviter les couacs. D'autant qu'un préavis de grève a été déposé pour la période allant du 27 juillet au 2 août, l'un des week-ends les plus chargés de l'été. 

Signature possible jusqu'au 13 juillet

"Nous avons proposé une reconduction de l'accord existant avec certaines modifications mineures", a expliqué à des journalistes le directeur des ressources humaines de la compagnie, Gilles Gateau. Ce projet est ouvert à la signature des syndicats jusqu'au 13 juillet.

Les personnels navigants commerciaux (PNC) d'Air France renégocient depuis mi-avril leur accord d'entreprise. Cet accord collectif fixant notamment les règles de travail, de rémunération et d'avancement de carrière des PNC arrive à échéance fin octobre.

Pas de plan de départ en contre-partie

Côté efforts demandés aux navigants, certains équipages moyen-courrier, représentant "environ 3%" de l'activité des quelque 13.600 hôtesses et stewards seront réduits de quatre à trois personnes. Parallèlement, quelques éléments d'améliorations "touchant la vie quotidienne des PNC sont apportées" notamment sur "la stabilité des plannings".

Par ailleurs, la direction s'engage à ne pas lancer de plan de départs volontaires pendant la période de l'accord, jusqu'en mars 2018.

A.R. avec AFP