BFM Business

À l'aéroport de Los Angeles, les VIP vont avoir leur terminal privé

Des berlines allemandes conduisent les VIP ou célébrités au pied de l'avion.

Des berlines allemandes conduisent les VIP ou célébrités au pied de l'avion. - Private Suite.

Un terminal d'embarquement sans foule ni paparazzis: les célébrités ou VIP fortunés y auront accès à partir du 15 mai à l'aéroport international de Los Angeles. Un privilège facturé à prix d'or.

Au pays des stars, il n'y avait pas de terminal d'embarquement sur des avions de ligne qui soit dédié à ces célébrités pour leur éviter "l'inconfort" de la foule ou des paparazzis. Ce sera chose faite à partir du 15 mai prochain à l'aéroport international de Los Angeles qui entend ainsi concurrencer les services de jet privé sur des aéroports secondaires.

À cette date, un terminal privé leur sera exclusivement accessible, avec des suites de luxe, des réfrigérateurs bien approvisionnés et le passage fluide des formalités de sécurité grâce à des agents dédiés.

Ces voyageurs très privilégiés seront ensuite conduits (ou récupérés à leur arrivée) au pied de l'avion de ligne régulière à bord d'une berline BMW rutilante. Ces voitures rouleront sur le tarmac en empruntant les mêmes voies de circulation que celles réservées aux véhicules de service de l'aéroport.

-
- © Des suites privées sont mis à disposition des VIP. Private Suite.

Mais le confort et la préservation de l'intimité ont un prix. L'usage du terminal implique une adhésion annuelle de 7500 dollars (6900 euros) auxquels s'ajoutent 2700 dollars (2483 euros) pour chaque vol intérieur ou 3000 dollars (2750 euros) pour chaque vol international. Ce tarif couvre un groupe de trois personnes maximum. L'usage ponctuel du terminal coûtera 3500 dollars (vol intérieur) ou 4000 dollars (vol international), toujours pour trois personnes voyageant ensemble.

Le nouveau terminal privé a été construit non pas par les autorités aéroportuaires de Los Angeles, mais par une société de conseil en sécurité, Gavin de Becker & Associates. Il est prévu que son exploitation génère des revenus de 35 millions de dollars sur neuf ans (en taxes et redevances), pour l'aéroport international californien.

-
- © Le terminal privé a son propre contrôle de sécurité avec des agents détachés de l'administration américaine. Private Suite.

Ce service aéroportuaire VIP n'intéressera pas que les célébrités. Les dirigeants d'entreprises sont aussi la cible commerciale naturelle du nouveau terminal privé, l'aéroport de Los Angeles étant réputé pour le stress qu'il génère en raison de son affluence et des formalités de sécurité renforcées.

D'autres aéroports se sont déjà dotés d'installations et de services privés haut de gamme d'accueil comparables pour faciliter l'embarquement des VIP comme à Londres (Heathrow), à Dubaï ou à Zurich.

Frédéric Bergé