BFM Business

Un GIF raciste met le feu à Snapchat et Instagram

Un autocollant raciste a été retrouvé sur le moteur de recherche de GIF

Un autocollant raciste a été retrouvé sur le moteur de recherche de GIF - Capture d'écran Giphy

Depuis dimanche, il n'est plus possible d'ajouter des GIF à ses images sur Snapchat et Instagram. En cause, une image raciste découverte sur ces applications adorées des jeunes internautes.

Les contenus truffés de GIF sur Instagram et Snapchat, c’est fini. Depuis quelques semaines, Instagram, le réseau social de partage de photos, et Snapchat, l’application d’échange de photos éphémères préférée des jeunes, proposaient un partenariat avec Giphy. Un site américain qui fonctionne comme un moteur de recherche de GIF, des images animées très populaires.

Giphy mettait à la disposition de ces deux applications des “autocollants animés”, à ajouter sur ses images. Mais cette fonctionnalité a été supprimée dimanche. La cause? Un GIF raciste, noyé au milieu des résultats obtenus pour le mot “crime”. Il montrait un homme blanc demander à un singe nommé “Bonzo”, de continuer à actionner une manivelle faisant grimper le nombre de personnes noires assassinées.

Un GIF raciste est apparu dans les résultat du mot "crime"
Un GIF raciste est apparu dans les résultat du mot "crime" © Capture d'écran

Giphy suspendu pour une durée indéterminée 

Un décision radicale. “Dès que nous avons été mis au courant, nous avons supprimé le GIF et désactivé Giphy le temps d'être sûrs que cela ne se reproduira plus”, a réagit Snapchat. "Ce genre de contenu n’a pas sa place sur Instagram. Nous avons arrêté notre intégration de Giphy pendant qu'ils enquêtent sur la situation”, a affirmé de son côté Instagram, interrogé par TechCrunch. “

Le porte-parole de Snapchat s’est dit désolé et étonné de voir un tel contenu apparaître dans l’application. Les GIF concernés par le partenariat devaient être adaptés aux 13 ans et plus, âge requis pour s’inscrire. Les règles de la communauté Giphy interdisent ce type de contenu répréhensible.

Un bug dans les filtres de modération 

“Un utilisateur a découvert un autocollant GIF offensant dans notre bibliothèque et nous l’avons immédiatement supprimé selon nos directives de contenu. Après enquête sur l'incident, cet autocollant était disponible en raison d'un bug dans nos filtres de modération de contenu qui affectait spécifiquement les autocollants GIF. (...) Le personnel de Giphy révise chaque autocollant GIF à la main et devrait être terminé sous peu”, a indiqué Giphy dans un communiqué de presse.

“Nous prenons l'entière responsabilité de ces récents événements et nous nous excusons sincèrement auprès de tous ceux qui ont été offensés", a continué le moteur de recherche de GIF. L'incident est embarrassant pour la société mère d'Instagram, Facebook. Car il jette également le doute sur son application Messenger Kids, qui intègre également Giphy.

Pauline Dumonteil