BFM Business

Un ex-pilote d'Air France primé pour un casque de cinéma pour avion

David Dicko a abandonné sa carrière de pilote de ligne pour offrir du rêve aux passagers des compagnies aériennes.

David Dicko a abandonné sa carrière de pilote de ligne pour offrir du rêve aux passagers des compagnies aériennes. - S.Couasnon - BFM BUsiness

David Dicko, le créateur de Skylights, a gagné le premier concours de start-up organisé dans un avion. Ses lunettes immersives permettront aux passagers d'avoir les mêmes sensations en vol qu'au cinéma.

Le destin de David Dicko, fondateur et PDG de Skylight semble définitivement lié au secteur aérien. Avec son projet de casque immersif pour passagers d’avion, il a remporté le premier prix du "Pitch in the Plane" qui consiste à présenter un projet à des investisseurs lors d'un voyage en avion. BPI France, Idinvest Partners, Jade Associates et Orrick lui apporteront "un soutien financier et opérationnel pour faciliter son arrivée sur le marché américain". En plus, OpenSkies lui offre une année de vols entre Paris et New York. "Il pourra voyager aussi souvent qu’il le souhaite", nous a précisé Patrick Malval, directeur général de la compagnie aérienne.

Agé de 29 ans, David Dicko a d'abord été pilote chez Air France. Il a abandonné ce rêve d’enfant pour prendre une autre voie, celle de l’entrepreneuriat. "Ça a été dur de renoncer à voler, mais j’avais vraiment envie de prendre part à l’aventure technologique qui bouleverse le monde." Avec Skylights, il garde quand même un pied dans le ciel. Sa start-up a développé des lunettes qui permettront aux passagers de regarder des films en 2D ou 3D comme s’ils étaient devant l’écran panoramique d’une salle de cinéma.

Un prix spécial pour une MedTech

Le choix du jury n’a pas été simple, comme souvent dans les concours d’innovation. Aussi, il a tenu à récompenser Damae Medical pour son dispositif qui permet aux dermatologues de détecter des anomalies de la peau, comme certaines formes de cancers cutanés, sans envoyer les patients passer des tests longs et coûteux.

Pour Gaël Duval, fondateur de La French Touch Conference et CEO de JeChange.fr, l’opération a été une totale réussite. "Cette façon de pitcher à 10.000 mètres d’altitudes au-dessus de l’Atlantique était un défi, non seulement pour OpenSkies, mais pour l’ensemble des participants."

Cette manière de présenter son projet va-t-elle créer une tendance comme les "présentations ascenseurs des années 2000, où les entrepreneurs avaient quelques minutes pour convaincre un investisseur? Dans un avion, ils ont plus de temps et peut-être moins de stress.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco