BFM Business

Safran condamné pour corruption au Nigéria

BFM Business

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné le groupe d'électronique à 500 000 euros d’amende pour une affaire de corruption au Nigéria.

Entre 2000 et 2003, Safran (alors Sagem) a versé plus de 380 000 euros de pots de vin à des responsables nigérians afin d’obtenir un contrat d’un montant de 170 millions d’euros. Celui-ci portait sur la fabrication de 70 millions de cartes d’identité.

Deux cadres, qui étaient également poursuivis, ont en revanche été relaxés par le tribunal.

BFMbusiness.com et AFP