BFM Business

S&P place France Télécom sous surveillance négative

BFM Business

C’est un coup dur pour France Télécom. L’opérateur téléphonique, a vu sa note de crédit placée sous surveillance négative par l’agence de notation américaine Standard and Poor’s, ce mercredi 27 février.

La raison de cette décision? Les résultats du groupe pour l’année 2012, publiés le 20 février dernier, qui, selon l’agence ont été "pires qu’attendu".

France Télécom a, en effet, vu son chiffre d’affaires reculer de près de 4% l’année dernière, par rapport à 2011, et son bénéfice a été divisé par près de cinq, à 820 millions d’euros, en raison de lourdes dépréciations d’actifs.

BFMbusiness.com et AFP