BFM Business

Reconnaissance faciale: les autorités chinoises mettent le grappin sur un suspect à un concert

Le suspect a été repéré dans une foule de 60.000 personnes, avant d'être arrêté.

Les progrès de la reconnaissance faciale ont de quoi ravir les autorités chinoises. Le 7 avril, la police de Nanchang, dans la province de Jiangxi, en Chine, a réussi à retrouver un suspect lors d'un concert, dans une foule de plus de 60.000 personnes. Le tout grâce aux caméras de reconnaissance faciale mises en place pour l'événement, rapporte China Daily.

L'homme de 31 ans était recherché pour "crime économique". Il a été déféré au commissariat de Zhangshu, dans la même province. Les caméras de reconnaissance faciale qui l'ont reconnu étaient directement connectées aux fichiers de la police locale, dans lesquels il avait été fiché.

Le pays met actuellement en place le système de caméras de surveillance le plus sophistiqué du monde. Quelque 170 millions de caméras ont déjà été installées. Le gouvernement en prévoit trois fois plus pour 2020. Certaines d'entre elles, dont le nombre reste secret, sont dotées d'outils de reconnaissance faciale et permettent d'associer une identité aux visages filmés. D'autres se contentent d'en identifier l'âge, le sexe ou certains traits physiques. 

Sept minutes pour reconnaître un suspect

En fin d'année dernière, ce système a été testé par un journaliste de la BBC, qui a demandé à être fiché en tant que suspect auprès des autorités de Guiyang, dans la province du Ghizhou. Il aura suffi de sept minutes pour procéder à son identification, déclencher une alarme et envoyer cinq policiers à ses trousses.

En l'absence de voix dissidentes, ou du moins de la possibilité de les faire entendre, la reconnaissance faciale s'invite dans le quotidien des Chinois comme nulle part ailleurs. À Shanghaï et Shenzen, elle permet d'identifier les piétons trop pressés qui traversent au feu rouge, comme le rapporte Le Monde, mais aussi d'assurer la sécurité des dortoirs d'universités.

Au-delà des questions éthiques, le marché de la reconnaissance faciale représente une opportunité économique considérable en Chine. En pleine croissance, il a dépassé le milliard de yuans (128 millions d'euros) en 2016 et devrait être multiplié par cinq d'ici 2021, selon une étude du cabinet Analysys.

Le pays dispose désormais de ses propres champions nationaux en la matière. Deux d'entre eux, Sensetime et Megvii, ont dépassé le milliard de dollars de valorisation grâce à leurs technologies d'analyse d'images. La première collabore avec une quarantaine de gouvernements locaux. Megvii, elle, s'est spécialisée dans les logiciels de paiement, notamment pour Alibaba. 

https://twitter.com/Elsa_Trujillo_?s=09 Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech