BFM Business

Payer avec leur mobile fait peur aux Français

Pour la très large majorité des personnes interrogées, paiement sans contact et paiement via un smartphone exposent davantage au risque de fraude ou de piratage

Pour la très large majorité des personnes interrogées, paiement sans contact et paiement via un smartphone exposent davantage au risque de fraude ou de piratage - Justin Sullivan-Getty Images North America-AFP

Une nette majorité de personnes ne souhaitent pas utiliser le paiement sans contact, ni payer avec un smartphone. La crainte de la fraude fait obstacle. Les banques et les acteurs du numérique apprécieront...

Les banques comme les opérateurs et acteurs du numérique (Google, Apple) se démènent pour faire la promotion des moyens de paiement par mobile. Mais il va leur falloir se montrer plus persuasif. Car pour le moment, les Français ne sont pas convaincus. Loin s'en faut.

Selon un sondage CSA commandé par le ministère des Finances auprès de 1.000 personnes, près de sept personnes sur dix (69%), parmi celles qui n'utilisent pas le paiement sans contact, ne souhaitent pas s'équiper de ce moyen de paiement, une proportion encore plus élevée (82%) pour les applications mobiles qui permettent de payer sur Internet avec un smartphone.

Pour la très large majorité des personnes interrogées, paiement sans contact et paiement via un smartphone exposent davantage au risque de fraude ou de piratage. Près de 80% des Français s'estiment davantage exposés : 79% pour le paiement mobile et 76% pour la carte sans contact. Près de 3 sondés sur 4 jugent en outre le paiement par téléphone techniquement complexe.

La technologie sans contact fait craindre des fraudes

Ce sondage révèle que nombre de Français font passer la peur de la fraude liée à l'utilisation de ces technologies de paiement par mobile avant leur côté pratique. Le paiement sans contact permet notamment de régler rapidement des paiements de moins de 20 euros, sans utiliser le code à 4 chiffres habituel.

Leurs peurs sont alimentées notamment par certaines informations diffusées sur certains risques de fuite de données (très théoriques) que présenteraient la technologie sans contact, dont la puce émet des ondes pour fonctionner.

Des craintes que ne partage pas Michel Sapin. Le ministre des Finances et des comptes publics vient d'annoncer que les banques devaient a'engager à ce que les nouveaux terminaux de paiement installés chez les commerçants, à partir du 1er janvier 2016, soient tous équipés de la technologie sans contact.

Un étui de protection pour les cartes bancaires sans contact

En réponse aux peurs de la fraude liée à cette technologie, les acteurs se proposent de mieux informer les consommateurs, notamment "sur la possibilité de désactiver gratuitement cette fonction et sur le caractère sécurisé de ce mode de paiement".

Les banques devront aussi poursuivre leurs efforts tant technologiques que marketing pour rendre le paiement par mobile sans contact, encore plus sûr.

Toujours dans le souci de rassurer leurs clients, certaines banques vont jusqu'à proposer gratuitement un étui de protection pour loger la carte bancaire à puce sans contact et prévenir ainsi les craintes de piratage à distance sur ce dispositif.

Toujours côté sécurité, les dispositifs d'identification pour les achats en ligne (type SMS pour finaliser le paiement) devraient être progressivement généralisés.

Frédéric Bergé