BFM Business

Parrot met le cap sur le drone professionnel

BFM Business

BFM Business - Henri Seydoux, le président et co-fondateur de Parrot

Henri Seydoux, le cofondateur de Parrot, était l'invité de BFM Business ce lundi 12 décembre. Il a notamment expliqué pourquoi son groupe misait gros sur les applications professionnelles des drones.

"Le drone c'est de la technologie, c'est un business grand public mais c'est aussi des applications professionnelles. C'est un peu la high-tech qui est comme cela". Voilà comment Henri Seydoux, le cofondateur et président de Parrot, résumé l'état actuel du marché.

Invité de BFM Business ce lundi 12 décembre, il confie que "nous (les acteurs du drone, ndlr) ne sommes pas encore des géants, mais tout le monde, même dans l'aéronautique, sait que les drones sont une grande partie de l'avenir des objets volants".

Un business model à inventer

Soulignant que "les choses vont très vite", alors que le marché du drone est passé de 0 à 1 milliard d'euros en six ans, il indique "que si Parrot est connu pour les drones grand public", l'entreprise est aussi "très fort[e] dans les drones professionnels".

Et sur ce secteur il faut selon lui "inventer le business model". Pour cela Henri Seydoux indique que Parrot a lancé une start-up interne, Air Support, qui plutôt que vendre le drone vend "le service du drone".

"Si vous êtes un architecte et avez besoin d'avoir la 3D du bâtiment sur lequel vous devez intervenir, au lieu de trouver un prestataire qui a un drone ou d'apprendre à se servir d'un drone, on a un site web où vous demandez ce que vous voulez comme mission, on vous envoie un pilote et on traite les données", explique-t-il.

Henri Seydoux souligne au passage que Parrot "doit se déployer très rapidement". "Le drone professionnel est en train de naître et il faut comprendre comment on va organiser le marché pour que cela aille très vite".

J.M.