BFM Business

Marché Privé livre à domicile les produits des petits commerçants

La start-up rouennaise Marché privé va poursuivre son expansion en dehors de Normandie, à Lyon et Bordeaux.

La start-up rouennaise Marché privé va poursuivre son expansion en dehors de Normandie, à Lyon et Bordeaux. - Marché Privé boutique

Marché Privé propose une plateforme de vente en ligne aux commerces de proximité de centre-ville, assortie de la livraison aux clients. Cette start-up de Rouen a levé 1,5 million d'euros pour s'implanter à Lyon et à Bordeaux.

Alors que Monoprix passe un accord avec Amazon, il est urgent que les petits commerçants de centre-ville évoluent sur Internet, estime la start-up Marché Privé. "À peine 20% d'entre eux ont un site d'e-commerce. Il est assez complexe qu'ils le fassent seuls puisque cela exige des compétences précises. Nous leur proposons de prendre le virage du numérique en les fédérant sur un site internet marchand unique et une seule application où se retrouvent tous les commerçants de proximité" explique Victor Gobourg, fondateur de la start-up sur l'antenne de BFMBusiness.

"C'est une opportunité pour eux de prendre en compte et de s'adapter aux nouveaux usages des consommateurs que sont le mobile et internet" argumente le fondateur de cette jeune société rouennaise. Une fois que les petits commerces sont hébergés sur la place de marché Marché Privé boutique, ils se voient aussi proposer un service de livraison à domicile de leurs clients.

Des partenariats noués avec des sociétés de livraison

"On a fait le choix de nouer des partenariats avec des sociétés de la livraison du dernier kilomètre. La plateforme permet de se connecter à leurs systèmes. Notre modèle économique repose sur une formule d'abonnement plus une commission faible de l'ordre de 5% sur les achats qui permettent de financer le coût de livraison. De son côté, le client paie un forfait de 2,90 euros quelque soit la distance. C'est moins cher que de stationner en centre-ville la semaine" souligne Victor Gobourg.

Pour convaincre le petit commerce de basculer sur sa plateforme d'e-commerce, la start-up utilise le relais des associations de commerçants et des collectivités locales. La start-up existe depuis 7 ans et a commencé ouvrir sa plateforme à Rouen, d'où elle est originaire pour l'étendre, toujours en Normandie, à Dieppe, Évreux et Louviers. Sa récente levée de fonds de 1,5 million d'euros auprès notamment du Crédit Agricole de Normandie, va lui permettre de se développer pour la première fois en dehors de sa région d'origine, d'abord à Lyon puis à Bordeaux.

Frédéric Bergé