BFM Business

Les ventes d'iPhone repartent à la hausse

Apple a vendu 78,29 millions d'iPhone lors du dernier trimestre.

Apple a vendu 78,29 millions d'iPhone lors du dernier trimestre. - Josh Edelson - AFP

Apple a annoncé une augmentation des ventes de son produit phare lors du premier trimestre, ainsi qu'une hausse de son chiffre d'affaires. Mais les prévisions du groupe restent mitigées.

Le groupe informatique américain Apple a vu ses ventes d'iPhone repartir à la hausse sur le trimestre des fêtes, portant son chiffre d'affaires à un nouveau record, mais son bénéfice net a reculé et les prévisions restent mitigées.

La marque à la pomme a publié mardi des résultats meilleurs que prévu pour les trois mois achevés fin décembre, premier trimestre de son exercice décalé.

Apple a ainsi écoulé 78,29 millions d'iPhone ce trimestre, un niveau supérieur aux attentes des analystes (qui escomptaient autour de 77 millions) et amélioré de 5% comparé au record d'un an auparavant.

Apple profite des déboires de Samsung

Au vu de ces chiffres, le cabinet Strategy Analytics estime qu'Apple a repris ce trimestre la première place mondiale sur le marché des smartphones, profitant en partie des déboires de Samsung. Le rappel planétaire de la phablette Galaxy Note 7 du groupe sud-coréen, à cause de ses batteries sujettes à explosions, a notamment pu profiter à la version grand format du dernier iPhone sorti en septembre (7 Plus), pour laquelle le directeur général Tim Cook a d'ailleurs reconnu mardi avoir sous-estimé la demande.

Dans tous les cas, l'accélération des ventes de l'iPhone a eu un effet direct sur le chiffre d'affaires d'Apple, reparti à la hausse après trois trimestres consécutifs de baisse: il affiche une progression de 3% à 78,4 milliards de dollars, quand les analystes attendaient un milliard de moins en moyenne.

"Je crois qu'Apple a eu le meilleur trimestre dans l'histoire de l'humanité", a commenté Horace Dediu, analyste chez Asymco, dans une première réaction sur Twitter. L'enthousiasme semblait partagé à Wall Street, où l'action Apple gagnait près de 3% dans les échanges électroniques suivant la clôture.

Y.D. avec AFP