BFM Business

Les dessous de la billetterie des Jeux Olympiques de Rio

-

- - AFP - YASUYOSHI-CHIBA

Après Roland Garros, l’Euro de football et le Tour de France, la saison des compétitions sportives se poursuit cette année par les Jeux Olympiques d’été de Rio. Découverte des dessous de la billetterie de cet événement sportif majeur au travers de l'activité de la startup Eventeam.

Plus que quelques heures avant la cérémonie d'ouverture de l’une des compétitions sportives les plus suivies de la planète: les Jeux Olympiques d’été. Des supporters du monde entier envahiront les installations sportives de Rio à partir de ce vendredi soir. D’ici là, pas question de lâcher d’une semelle les précieux sésames : les billets pour assister aux différents événements. Toutefois, si pendant l’achat en ligne, le panier de l’internaute est protégé pendant une quinzaine de minutes afin de s’assurer que le même billet n’est pas acheté par plusieurs personnes, une fois réceptionné, le billet ne peut être stocké en ligne.

Car contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, dans un monde où de plus en plus de billets sont entièrement numérisés, téléchargés en PDF puis scannés directement sur un smartphone, les places pour les Jeux Olympiques n’existent qu’en version papier. Les billets sont centralisés dans la ville organisatrice, Rio en l’occurrence. C’est le comité d'organisation qui se charge ainsi de garantir leur fiabilité.

5 milliards d'euros de chiffre d'affaires

"Une équipe de trois personnes est partie au Brésil chercher les billets il y a environ un mois. Un transport du même niveau de sécurité que celui concernant les billets de banque est nécessaire. Puis nous avons préparé chaque commande et les avons expédiées par UPS au domicile des clients", décrit Igor Juzon, PDG d’Eventeam, l’agence de communication événementielle qui gère la billetterie pour la France, la Belgique et Monaco. Pour plus de sécurité, la liste de l’ensemble des acheteurs de places est communiquée par l’agence au Comité d’Organisation des JO.

Au total, Eventeam gère ainsi près de 50 000 billets. Ce qui représente un volume de ventes considérable. "La billetterie des Jeux Olympiques de l’été 2016 génère environ 5 millions d'euros de chiffre d’affaires pour l’agence", précise Igor Juzon.

La seule gestion des places n’est cependant pas suffisamment profitable pour cette jeune entreprise. Les dizaines d’agences qui gèrent la billetterie à travers le monde ne sont pas commissionnés sur les billets vendus. Au maximum peuvent-elles facturer un honoraire, d’un montant maximum à 20% de la valeur de la place. "C’est la mission globale qui est intéressante et rentable. Ce ne serait pas économiquement viable pour l’agence si nous ne faisions que gérer la billetterie", ajoute cet ancien joueur de rugby à XV de première division. Avec Bruno Billière, il a fondé Eventeam en 2000.

L’agence commercialise donc des voyages organisés en lien avec les Jeux Olympiques, avec réservation des hôtels et transports sur place. Un partenariat est établi avec Voyageurs du monde. 

Quinze ans d’activité

La société emploie aujourd’hui une trentaine de personnes et dégage au total 15 millions d'euros de chiffre d'affaires. En quinze ans d’activité, elle a réussi à s’imposer dans le secteur de l’événementiel sportif. Elle a notamment assuré la billetterie en ligne de la Coupe du monde de rugby en 2007, 2011 et 2015, mais gère aussi traditionnellement les places pour le tournoi de Roland Garros, et - le passé de rugbyman du fondateur aidant-, de tous les matches de l’équipe de France de rugby à XV.

Adeline Raynal