BFM Business

Le réseau social Line espère lever plus d'un milliard d'euros

Line est le réseau social le plus utilisé au Japon.

Line est le réseau social le plus utilisé au Japon. - Kazuhiro Nogi - AFP

Pour son entrée en bourse, le réseau social japonais a fixé le prix de son action à 3.300 yens soit 29,6 euros. Il s'agit de la fourchette haute.

Line a fixé le prix de son action pour son entrée en bourse à Tokyo et New York à la fin de la semaine à 3.300 yens (29,6 euros au cours actuel). Le réseau social japonais avait précédemment annoncé songer à un prix situé entre 2.900 et 3.300 yens par action, et a finalement tranché pour le niveau maximum au vu de la demande estimée.

Cela hisse à 693 milliards de yens (6,2 milliards d'euros au cours actuel) la capitalisation de l'ensemble au moment de l'arrivée en bourse, soit la plus importante introduction sur le marché japonais depuis le début de l'année et qui risque d'être la plus élevée de l'ensemble de 2016. Si le projet se matérialise comme prévu, Line pourrait lever 115,5 milliards de yens (plus d'un milliard d'euros) par l'émission de nouvelles actions placées sur le marché.

Line est une filiale nippone du prestataire de services internet sud-coréen Naver, mais le réseau social Line a été créé au Japon où il est de loin le plus utilisé. Il est aussi très apprécié dans le reste de l'Asie, mais a plus de mal en Europe et aux États-Unis où d'autres acteurs dominent.

Line revendique quelque 218 millions d'utilisateurs actifs sur un mois donné, un total qui évolue peu ces derniers temps.

Développer de nouvelles fonctions

La firme voit ses revenus publicitaires croître, mais a fini l'année 2015 dans le rouge en raison de charges exceptionnelles liées à l'arrêt d'un service de musique en flux à l'étranger. Un retour dans le vert est prévu cette année.

La levée de fonds accompagnant l'entrée en Bourse devrait permettre de doper la promotion et le développement de fonctionnalités nouvelles.

Le réseau social Line est né le 23 juin 2011 sous la forme d'une messagerie directe en ligne, avant d'évoluer quelques mois plus tard en service de téléphonie gratuite et de s'étendre depuis en une famille complète de petits programmes de divertissement.

Ce service permet de téléphoner gratuitement, d'envoyer des messages ainsi que des photos et des petites vidéos, cumulant les mêmes fonctions que Skype, Facebook, WhatsApp et Twitter confondus. Le tout est enrichi de multiples applications annexes et fioritures plaisant énormément aux Japonais et qu'ont fini par installer aussi des concurrents.

D. L. avec AFP