BFM Business

Le PDG de Nintendo est mort

Satoru Iwata avait 55 ans.

Satoru Iwata avait 55 ans. - David McNew - AFP

Atteint d'un cancer, Satoru Iwata s'est éteint à l'âge de 55 ans. C'est à lui que l'on doit le lancement des consoles Ds et Wii.

Le PDG du groupe de jeux vidéo Nintendo, Satoru Iwata, est décédé à l'âge de 55 ans d'un cancer, a annoncé lundi 13 juillet l'entreprise. Il dirigeait le groupe depuis 2002, lui donnant un nouvel élan avec des consoles aussi emblématiques que les gammes DS (portables) et Wii (modèles de salon).

Le dirigeant sera dans un premier temps remplacé par deux personnes, Shigeru Miyamato (créateur de jeux et personnages), et Genyo Takeda, un des actuels dirigeants de Nintendo.

Les marchés, eux, ont fait preuve d'un froid pragmatisme. L'action du groupe japonais de jeux vidéo Nintendo s'envolait en effet de plus de 4% lundi matin à l'ouverture du marché, immédiatement après l'annonce de l'entreprise.

"de petits mais solides pas en avant"

Le titre est monté en début de séance à 20.390 yens (+4,48%), les investisseurs semblant estimer que l'entreprise sera plus ouverte à des développements audacieux (vers les smartphones notamment) en l'absence de Satoru Iwata.

Ce dernier était perçu comme assez rétif au changement, même si sa position avait récemment évolué. Il s'était résolu à prendre le tournant tant attendu par les marchés en direction des applications pour les mobiles.

Toutefois, les investisseurs se sont ravisés par la suite, réalisant la grande perte que sa disparition représentait pour Nintendo, et l'industrie des jeux vidéo en général. "Quand on prend du recul, on se rend compte que personne ne pourra gérer la compagnie comme lui. Sous sa direction, Nintendo a fait de petits mais solides pas en avant", a rappelé Satoshi Tanaka, analyste au sein de la maison de courtage Daiwa Securities, saluant un dirigeant charismatique.

Y.D. avec AFP