BFM Business

Le marché des drones chinois décolle

La Chine s'invite sur le secteur des drones, avec des modèles moins chers et sans restriction à l'export.

La Chine s'invite sur le secteur des drones, avec des modèles moins chers et sans restriction à l'export. - -

Le marché des drones explose et la Chine pourrait bien tirer son épingle du jeu. Avec moins de restrictions que les Américains et les Israéliens, et des prix plus bas, les drones chinois devraient intéresser les pays émergents.

Malgré les appels de constructeurs, le programme de drones européens est toujours à l’arrêt, après l’échec des EuroHawk en Allemagne. Mais si l’Europe n’arrive pas à se placer sur le marché, la Chine, elle, vient concurrencer les Etats-Unis et Israël, principaux fabricants de drones. C'est ce que rapporte un document officiel, cité par le site américain Quartz.

Pékin développe ses propres drones, made in China. Le programme est pour le moment ciblé sur un usage militaire, de surveillance et de combat, mais des applications au domaine civil sont envisagées.

Une mobilisation des industries et des universités

Un rapport de la Commission consultative Etats-Unis-Chine sur l’économie et la sécurité explique que "la Chine pourrait devenir un fournisseur clé de drones, particulièrement dans les pays émergents."

L'empire du milieu s’est lancé dans un programme national de drones à la fin des années 1980 et compte actuellement neuf centres de recherche et développement qui travaillent sur ce thème, selon le rapport. Trois d’entre eux sont affiliés à des universités: l’université Beihang de Pékin, celle de Nanjing, et l’université polytechnique de Xi’an.

Moins de régulation, plus de clients

L’industrie de la défense chinoise n’est en effet pas restreinte à l’exportation comme l'est celle des Etats-Unis et d'Israël, où la Défense et les brevets sont des sujets très sensibles. De plus, les drones chinois seraient, moins avancés que ceux américains ou israéliens, sont aussi moins coûteux, un avantage pour les pays émergents.

Ainsi, d'après les professionnels du secteur, réunis en février au salon international de la Défense d'Abu Dhabi, le marché des drones pour le Moyen-Orient s'élèvera à un milliard de dollars, soit 740 millions d'euros, entre 2012 et 2021.

Au niveau mondial, les dépenses concernant le système des drones devraient s'élever à 11 milliards de dollars pour 2013, soit 8,2 milliards d'euros, selon l'association américaine des industries de la Défense. Les Etats-unis devraient être à l'origine de plus de 50% de ces dépenses.

A LIRE AUSSI:

>> Au Bourget, les drones volent la vedette aux avions

>> Les drones sont-ils l'avenir militaire de la France?

Audrey Dufour