BFM Business

La réforme tarifaire qui va plaire aux accros du téléphone mobile

À partir du 1er octobre, appeler un numéro "surtaxé" depuis un téléphone mobile coûtera la même chose que depuis un fixe.

À partir du 1er octobre, appeler un numéro "surtaxé" depuis un téléphone mobile coûtera la même chose que depuis un fixe. - Bertrand Langlois-AFP

Au 1er octobre 2015, appeler un numéro à quatre chiffres depuis un mobile ne sera plus surtaxé par rapport au fixe. De quoi rendre plus lisibles des tarifs réputés opaques.

Qui n'a jamais refusé d'appeler un numéro depuis son mobile au motif que son coût en serait plus élevé que depuis un téléphone fixe?

Ces comportements d'évitement sont provoqués par des tarifs discriminatoires "hérités" du passé, en passe d'être réformés à partir du 1er octobre 2015. De la même manière que les tarifs élevés d'itinérance à l'étranger ont longtemps dissuadé les utilisateurs de mobiles d'utiliser leur téléphone en voyage.

Placée sous l'égide du régulateur des télécoms (Arcep), cette nouvelle grille tarifaire mettra fin à la surtaxe appliquée à certains numéros d'appels composés depuis un téléphone mobile.

Appeler un numéro à 4 chiffres coûtera moins cher

Le grand changement concerne les numéros à quatre chiffres qu'utilisent de nombreuses administrations tels le 3646 de l'Assurance maladie ou le 3949 de Pôle emploi. A partir du 1er octobre 2015, ces appels ne seront plus hors forfait (en cas de forfait mobile illimité) pour ceux qui ont ce type d'offre d'opérateur. En revanche, ils pourront continuer à être facturés au prix d'une communication normale en l'absence de forfait mobile, comme pour les cartes prépayées. 

Les numéros gratuits aussi depuis un mobile

Les autres numéros de téléphone concernés par la réforme tarifaire sont ceux à 10 chiffres commençant par 08. Avant la réforme, le comble était que les numéros d'appels gratuits débutant en 0800 ne l'étaient que depuis un fixe. Ils étaient parfois comptés comme des communications hors forfaits (donc payantes) par les opérateurs mobiles ! 

Enfin, pour améliorer la lisibilité tarifaire des numéros spéciaux, trois catégories sont créées avec des couleurs distinctes homogènes, destinés à mieux informer le consommateur: 

- les numéros de service payants (avec une signalétique en mauve) : le service est facturé (à la durée ou à l'appel) en plus de la communication (qui sera incluse dans les forfaits illimités vers les fixes).

- les numéros de services banalisés (signalétique en gris): prix d'un appel vers un fixe (inclus dans les forfaits illimités vers les fixes)

- les numéros de service gratuits (signalétique en vert) : la gratuité s'applique quelque soit le plan tarifaire de l'abonné, mobile ou fixe.

Frédéric Bergé