BFM Business

L'itinérance Free-Orange ne doit pas être prolongée après 2018, selon l'Autorité de la concurrence

BFM Business

L'accord d'itinérance qui permet au quatrième opérateur mobile français Free d'utiliser le réseau d'Orange pour ses clients ne doit pas aller au-delà de son échéance prévue en 2018, a estimé lundi l'Autorité de la concurrence.

"L'itinérance dont bénéficie Free a permis d'animer la concurrence dès son entrée sur le marché (en janvier 2012, ndlr). Elle doit cependant être bornée dans le temps. Elle doit rester transitoire car elle présente des risques concurrentiels", selon l'Autorité, qui préconise un arrêt en "2016 ou 2018".

BFMbusiness.com