BFM Business

KickEnded, le site qui rend hommage aux losers du crowdfunding

Si vous avez tenté de lever des fonds pour une idée qui n'a intéressé personne, vous avez peut-être votre place sur KickEnded.

Si vous avez tenté de lever des fonds pour une idée qui n'a intéressé personne, vous avez peut-être votre place sur KickEnded. - Capture Blog Silvio Larusso

Dans le crowdfunding, il n’y a pas que des succès. KickEnded est une plateforme qui recense les projets qui n’ont pas reçu le moindre centime sur KickStarter.

On peut trouver tout et n’importe quoi sur les sites de financement participatif. C’est ce que veut mettre en avant Silvio Larusso, qui a lancé un site un peu particulier. Il ne s’agit pas de s’intéresser aux projets qui ont du succès, mais à ceux qui n’en ont aucun.

Et depuis le lancement de KickEnded, leur nombre augmente de jour en jour. Il suffit d’aller sur KickStarter pour détecter les projets qui n’ont pas recueilli un seul centime. On en recense actuellement plus de 11.000.

"Conserver la pureté d’une pensée abstraite"

S’il s’agit d’apporter un peu d’humour dans l’univers très sérieux des levées de fonds, il n’est pas non plus question de se moquer des idées des autres. Comme il l’indique sur le site, Silvio Larusso cherche avant tout à donner une seconde vie à des projets qui ont "conservé la pureté d’une pensée abstraite". Andy Warhol ou Marcel Duchamp auraient certainement aimé cette manière de voir les choses.

On y découvre une balle magique qui rebondit sous l'effet de la gravité, un livre de recettes qui dévoile "comment manger comme un roi dans le désert", une carte murale qui permet de voyager en restant chez soi, une plaque qui commémore la carrière de Leonard Nimoy (Mr Spock), un projet pour apporter la paix au Moyen-Orient ou une serviette qui absorbe la sueur. Et il y en a des milliers du même acabit, de quoi passer des heures à s'amuser en découvrant les capacités des humains à faire beaucoup avec n'importe quoi. Grâce à KickEnded, ces innovations entrent dans la postérité.

Pascal Samama