BFM Business

Hewlett-Packard veut revenir aux fondamentaux

(Reuters)

(Reuters) - -

HP limite un peu la casse. Le bénéfice annuel chute de 19 % à 7,1 milliards de dollars. Les résultats du 4ème trimestre en chute libre ont été un peu meilleurs qu'attendu par les investisseurs. Meg Whitman a profité de ces résultats pour dévoiler sa stratégie pour les mois à venir. Et la prudence est de mise.

Meg Whitman entend revenir aux fondamentaux pour faire repartir HP. Il faut selon elle reconstruire le groupe après les annonces du mois d'août. Il n'y a plus de questions sur le fait qu'HP est plus fort avec sa branche ordinateurs, a-t-elle estimé.

Il va également falloir réussir l'intégration d'Autonomy. L'éditeur de logiciels britannique a été racheté au prix fort par Léo Apotheker. Meg Whitman parle d'un début solide d'intégration. En tout cas, plus question de se lancer à court terme dans des investissements ruineux. Elle entend booster également la recherche et développement pour faire repartir le groupe.

HP s'inquiète de la conjoncture

Mais tout cela va se passer dans un contexte compliqué. HP s'inquiète de la conjoncture. Meg Whitman a pointé du doigt la faiblesse persistante du marché grand public, le ralentissement du marché entreprises et les "vents contraires dans toutes les régions, particulièrement en Europe". Les problèmes d'approvisionnement en disques durs en raison des inondations en Thaïlande compliquent également la situation. Du coup, le groupe a annoncé des prévisions inférieures aux attentes.

Emmanuel Duteil et correspondant de BFM Business à New York