BFM Business

Facebook recrute massivement

Les recettes publicitaires de Facebook ont progressé au premier trimestre.

Les recettes publicitaires de Facebook ont progressé au premier trimestre. - Lionel Bonaventure - AFP

Le groupe américain a largement augmenté ses effectifs, et investit particulièrement dans la recherche et développement.

Malgré des résultats financiers en demi-teinte, Facebook continue de faire des envieux. Les recettes publicitaires ont progressé au premier trimestre et son application a attiré près de 60 millions de nouveaux utilisateurs en quelques mois. Une situation qui force le groupe à investir, et pas uniquement dans les nouvelles technologies.

Car s'il y en a un qui n'oublie pas que derrière les machines se cachent des hommes, c'est bien Mark Zuckerberg. Le succès de Facebook l'a contraint depuis un an à multiplier les embauches. Sa société qui employait il y a quelques mois encore un peu moins de 6.800 personnes en compte désormais plus de 10.000 (soit une progression de 48%). Un paradoxe pour celui qui aime répéter qu'il souhaite que son équipe reste la plus petite possible.

Tous les secteurs sont concernés par ces recrutements massifs, mais une attention toute particulière est portée à la recherche et le développement, le nerf de la guerre des entreprises de la Silicon Valley). Résultat: les postulants n'hésitent pas faire jouer la concurrence pour demander des salaires élevés. Mais Mark Zuckerberg est bien décidé à mettre les moyens pour garder ses employés à ses côtés. C'est d'ailleurs ce qui l'a poussé a annoncé en février dernier la création de Facebook City, une ville située dans la banlieue de San Francisco uniquement dédiée à ses employés.

David Dauba