BFM Business

Et si Yahoo passait sous pavillon chinois ?

Yahoo et Alibaba ont déjà noué un partenariat stratégique en 2005 (DR)

Yahoo et Alibaba ont déjà noué un partenariat stratégique en 2005 (DR) - -

Le fondateur d'Alibaba, le leader du e-commerce en Chine, se dit intéressé par le site internet. Il l'a confié en fin de semaine à l'occasion d'une rencontre à l'université de Stanford en Californie. Un tel rachat serait extrêmement symbolique.

 "Je croise les doigts. Je veux juste dire que nous sommes très très intéressés." Le patron d'Alibaba a les moyens de ses ambitions. Alibaba, qui met en rapport des entreprises, est l'un des plus gros sites de e-commerce du monde. Son fondateur, Jack Ma, aujourd’hui milliardaire en dollars, est un des pionniers du web en Chine. Il connaît surtout très bien Yahoo.

Yahoo et Alibaba déjà liés

Les deux entreprises ont noué un partenariat stratégique en 2005. Yahoo détient à ce titre-là environ 40 % de son partenaire chinois. Ce qui laisse dire à Jack Ma que personne ne connaît aussi bien que lui l'entreprise. Mais le dossier est loin d'être bouclé. Tout le monde semble s'intéresser à Yahoo, même le nom de Microsoft est parfois avancé.

Une idée qui inquiète aux Etats-Unis

Surtout, les desseins d'Alibaba ne sont pas du goût de tout le monde aux Etats-Unis. Le patron du centre pour la liberté numérique demande au Congrès de s'opposer le cas échéant à ce rachat. Pour lui, les données privées d'Américains pourraient se retrouver entre les mains d'une entreprise liés au gouvernement chinois. Un argument qui pourrait peser de tout son poids.

Emmanuel Duteil