BFM Business

Dyson veut purifier l'air de la maison

Après les aspirateurs, les ventilateurs et les sèche-mains, Dyson s’attaque au système de filtration de l’air que nous respirons dans nos habitations.

Après les aspirateurs, les ventilateurs et les sèche-mains, Dyson s’attaque au système de filtration de l’air que nous respirons dans nos habitations. - Dyson

"Le créateur de l'aspirateur sans sac passe au système de purification de l'air ambiant de la maison. Dyson accélère la diversification de son offre de produits technologiques. "

Après l'aspirateur sans sac, les ventilateurs sans pales et les sèche-mains, Dyson se lance dans les purificateurs d’air ambiant pour la maison. La société fait le pari que cette préoccupation est un sujet qui mobilise le grand public. Son produit est conçu comme un objet technologique et connecté, le premier de cette catégorie pour le fabricant britannique puisqu'il est associé à une application pour smartphone pour contrôler l'état de l'air intérieur. 

Dyson s'appuie sur le postulat que l’air intérieur peut être jusqu’à cinq fois plus pollué que l’air extérieur, à cause des émanations des produits ménagers, des déodorants et des allergènes de taille microscopique (0,1 micron). Toutes ces particules polluantes sont captées et retenues par l’action combinée d’un filtre en fibre de verre et fibre en charbon actif à plusieurs couches, intégrées à ces systèmes.

Ses purificateurs d'air agissent en aspirant l'air ambiant par leur socle pour le rejeter, une fois qu'il est nettoyé, en le propulsant dans la pièce. L’appareil peut se déclencher seul, quand il détecte un certain niveau de pollution.

Dyson s'intéresse aux batteries longue durée

Dyson a conçu deux modèles inspirés de ses ventilateurs sans pales - l'un de forme ronde, l'autre en forme de mini-tour - dont le design est adapté à un espace de vie. Ces produits se distinguent ainsi de ceux de la concurrence conçus comme des blocs plus disgracieux.

Le Pure Cool Link commence à être distribué en France par quelques enseignes parisiennes (Galeries Lafayette Haussmann, BHV Marais) avant d'être disponible courant mai 2016 dans les grandes enseignes spécialisées dans les produits technologiques grand public.

En ajoutant cette nouvelle corde à son arc, le fabricant britannique accélère sa logique de diversification en restant fidèle à sa stratégie d'innovations au service de la maison. Dyson commercialise au Japon un robot aspirateur qui explore chaque pièce de la maison grâce à une caméra à 360 degrés. Il a également investi dans les technologies de batteries longue durée qui seraient liées notamment à un projet de véhicule électrique.

F.Bergé