BFM Business

Comment LG veut exister face à Samsung

LG veut sortir de l'ombre de Samsung.

LG veut sortir de l'ombre de Samsung. - -

Éclipsé par Samsung, le sud-Coréen LG tente de sortir de l'ombre. A Séoul, l'envoyé spécial de BFM Business a visité l'un des sites de production dédié aux smartphones haut de gamme.

Pas facile d’évoluer dans l’ombre de Samsung. LG, son éternel rival sud-coréen, en sait quelque chose. Le groupe tente de se faire une place sur le marché des smartphones, en misant sur le haut de gamme. Mais alors que la plupart des fabricants font assembler leurs téléphones en Chine, LG a choisir de conserver une partie de la production en Corée.

>> A lire aussi - Samsung a réussi le lancement du Galaxy 4

L'un de ces sites est en fait un gigantesque complexe industriel : 10.000 salariés, souvent logés dans des dortoirs à proximité, des chaînes d'assemblage à perte de vue. "Ce n'est pas Foxconn", sourit un responsable de LG, face à l'analogie qui s'impose. Nous sommes sur le site de Pyongtaek, à une heure de Seoul.

Une chambre de torture pour les smartphones

Sur les tapis roulants, les squelettes de téléphones défilent à toute vitesse, aussitôt pris en main par des ouvrières aux gestes rapides et précis. Il n’y a quasiment que des femmes, parce qu’ "elles travaillent plus vite et ont des petits doigts".

Au bout de chaque rangée, sur un écran, le nombre de téléphones sortis depuis le début de la journée et l’objectif à atteindre, 7.000 appareils par jour et par ligne de production.

Plus loin, les téléphones en cours de développement sont testés sans relâche dans ce qui s’apparente à une chambre de torture pour smartphone. On les tord, on les fait tomber. Un robot aux doigts mécaniques tape des sms à n’en plus finir pour tester la résistance de l’écran tactile.

Un contrôle de chaque instant, car ce site est spécialisé dans les smartphones haut de gamme, ceux qui doivent coûte que coûte prendre des parts de marché à Samsung, le frère ennemi.

Anthony Morel et à Seoul