BFM Business

Candy Crush Saga, le jeu aux 600.000 euros de revenus par jour

Ce jeu vidéo est réputé pour être très addictif.

Ce jeu vidéo est réputé pour être très addictif. - -

Alors que s'ouvrira, mercredi 21 août, la Gamescom de Cologne, le jeu du moment est sur Facebook. Candy Crush Saga, un casse-brique aux couleurs fluo bonbon, est, en effet en train de battre tous les records.

C'est le grand rendez-vous européen des fans de jeux vidéo. La Gamescom ouvre ses portes à Cologne, en Allemagne, à partir du mercredi 21 août. Sony et Microsoft devraient en dire un peu plus sur leurs futures consoles, la Playstation 4 et la XBox One.

Mais le phénomène en ce moment en matière de jeux vidéo est sur Facebook et téléphones mobiles: Candy Crush Saga, édité par le britannique King. Ce titre est en train de battre tous les records.

Dans ce jeu, encore plus addictif que son lointain ancêtre, Tetris, les briques sont remplacées par des bonbons fluos, qu'il faut aligner par couleurs, avec un système d'objectifs à atteindre.

Numéro 1 sur Facebook

Sur Facebook, le jeu est numéro 1 avec 44 millions de joueurs par mois. Sur mobile, il truste depuis des mois les premières places des App stores d'Apple ou d'Android, devant Angry birds.

Plus spectaculaire encore, les revenus, estimés à plus de 600.000 euros par jour. L'accès est gratuit, mais lorsqu'on perd plusieurs fois de suite, il faut patienter une demi-heure avant de pouvoir rejouer… A moins d'accepter de payer.

L'utilisateur finit facilement par lâcher plusieurs dizaines d'euros, à coups de microtransactions. C'est toute la force de ce jeu, qui pousse l'utilisateur à enchaîner les parties comme on gobe les M&M's: encore et encore, jusqu'à l'écoeurement.

Anthony Morel