BFM Business

Archos annonce des smartphones low-cost

Archos s'éloigne de son secteur des tablettes low-cost pour se lancer dans la téléphonie.

Archos s'éloigne de son secteur des tablettes low-cost pour se lancer dans la téléphonie. - -

Le groupe français Archos va diversifier son activité et proposer des smartphones en plus des tablettes. Un pari risqué alors que le constructeur connait des difficultés financières.

Archos se lance dans la téléphonie mobile. Le groupe français, connu pour ses tablettes low-cost, vient d'annoncer trois smartphones à bas prix. Un changement de cap ambitieux pour ce groupe en difficulté. Le petit poucet français part ainsi défier Apple, Samsung, Blackberry et les autres sur le terrain des smartphones.

Sur ce marché ultra compétitif, Archos mise sur deux éléments différentiants. D'abord, le low-cost, avec un premier modèle à moins de 80 euros, loin des tarifs de l'iPhone ou du Galaxy. Ensuite, des téléphones "desimlockés", c'est-à-dire pouvant utiliser une carte sim de n'importe quel opérateur.

Un smartphone pour les offres sans engagement

Clairement, le groupe veut profiter de l'engouement pour les offres sans engagement, popularisées depuis l'arrivée de Free sur le marché. Ces forfaits n'offrent pas de téléphone subventionnés, et obligent l'utilisateur à payer son smartphone au prix fort, parfois près de 1.000 euros.

Un positionnement est ingénieux de la part d'Archos mais sonne un peu comme une tentative de la dernière chance. Spécialisé dans les tablettes low-cost, il subit de plein fouet la concurrence de Google et Amazon, qui se sont eux aussi engouffrés sur ce marché. L'an dernier le groupe a affiché une perte de près de 40 millions d'euros et annoncé la suppression d'un quart de ses effectifs.

Anthony Morel