BFM Business

Appli du Medef: Pierre Gattaz joue les miss météo de l'économie

Pierre Gattaz explique que les données de l'appli seront automatiquement mises à jour.

Pierre Gattaz explique que les données de l'appli seront automatiquement mises à jour. - Eric Piermont - AFP

Le Medef lance une appli, la "météo de l'économie", sur la situation de l'économie française. L'idée est d'aider les Français à mieux comprendre les forces et les faiblesses du pays.

Le Medef veut pousser les Français à s'intéresser à l'économie. Et pour cela, quoi de mieux qu'une appli? L'organisation patronale a dévoilé, ce 14 octobre sa "météo de l'économie". Cette application gratuite, pour Apple et Android, agrège des statistiques issues de sites officiels nationaux (Insee, ministère du travail…) ou internationaux (OCDE,…) afin de donner une idée de la situation de l'économie française.

L'idée derrière cette appli est que les Français – salariés, élus, partenaires sociaux, patrons… - connaissent les forces et les faiblesses du pays. "Nous pourrons appuyer nos propositions sur un constat partagé par tous", précise Pierre Gattaz. Il tient à préciser que les données de l'appli sont "incontestables car issues de sources officielles. Elles seront automatiquement mises à jour à chaque nouvelle publication".

En mettant ainsi en exergue la situation économique dégradée de la France, le Medef démontre ainsi la nécessité de mettre en place les réformes qu'il propose: celle de l'assurance chômage, des retraites ou encore de la protection sociale.

Comparaison avec d'autres pays de la zone euro

Cette application est divisée en 5 rubriques: activité, emploi chômage, éducation formation, et situation des entreprises et finances publiques. Pour chaque rubrique, différents indicateurs sont présents: dette, classement éducatif Pisa, taux de chômage, …

Mais surtout, afin de se donner une idée plus précise de la situation de la France par rapport au reste de l'Europe, ces différentes données sont comparées à l'Allemagne, au Royaume-Uni, à l'Italie et à l'Espagne. Le tout sur une période de 15 ans et agrémenté de petits soleils ou de nuages pour mieux visualiser la situation.

D. L.