BFM Business

Amazon dans le viseur des autorités indiennes

L'Inde veut savoir si Amazon a vendu directement aux consommateurs.

L'Inde veut savoir si Amazon a vendu directement aux consommateurs. - Rick Wilking - Reuters

Les autorités indiennes suspectent Amazon.com de vendre directement aux consommateurs. En Inde, les investisseurs étrangers ne peuvent pas détenir des participations majoritaires dans les sociétés de distribution qui vendent plus d'une seule marque.

Amazon va devoir faire face à une enquête. Les autorités indiennes de régulation ont ouvert une enquête sur Amazon.com afin de déterminer si le géant du commerce électronique a contourné les restrictions imposées aux sociétés étrangères en vendant directement à des consommateurs nationaux, rapporte vendredi le Wall Street Journal, qui cite deux sources proches du dossier.

La direction de l'application de la loi du ministère des Finances cherche à savoir si la filiale indienne d'Amazon a pu vendre directement à des clients, en laissant croire que ces ventes étaient réalisées par d'autres sociétés, dit le Journal.

Amazon autorisé sous condition

L'Inde interdit aux investisseurs étrangers de détenir des participations majoritaires dans les sociétés de distribution qui vendent plus d'une seule marque.

La présence d'Amazon est autorisée dans le pays car le groupe américain agit en tant que place de marché électronique plutôt que distributeur, note le quotidien américain.

D. L. avec Reuters