BFM Business

Alcatel-Lucent rassure sur son avenir

Alcatel-Lucent a obtenu un prêt de 1,6 milliard d'euros

Alcatel-Lucent a obtenu un prêt de 1,6 milliard d'euros - -

Pour le groupe, l'accord de crédit obtenu, pour lequel il a mis ses brevets en garantie, est une véritable bouffée d’oxygène. Son directeur général insiste sur le fait que c'est une bonne nouvelle... alors que le gouvernement s'inquiète qu’Alcatel-Lucent ne perde la propriété intellectuelle de ses brevets.

Alcatel-Lucent pourrait-il perdre la propriété de ses brevets? C’est ce que craint le gouvernement, suite à l’accord de crédit 1,6 milliard d'euros conclu par l'équipementier télécoms avec Crédit suisse et Goldman Sachs, selon Les Echos de ce lundi 17 décembre.

Alcatel-Lucent a annoncé vendredi un accord portant sur des facilités de crédit de premier rang garanties, entre autres, par le portefeuille de propriété intellectuelle du groupe, qui détient près de 29 000 brevets.

Le gouvernement craindrait que ce gage ne permette aux banquiers de s'emparer de brevets estimés à cinq milliards d'euros, si Alcatel-Lucent n'honore pas son prêt.

Une crainte que ne partage pas Ben Berwaayen, DG d'Alcatel Lucent, interrogé par Challenges: "C’est une très bonne nouvelle pour notre client, pour nous, pour les actionnaires car il y a une certitude financière long terme pour Alcatel Lucent. C’est le plus important. Nous sommes maintenant dans une position de changement du marché, de changement d’entreprise, et c’est une situation plus positive maintenant que avant l’hypothèque".

BFMbusiness.com