BFM Business

4G : Orange n°1, Free à la traîne

-

- - 01net.com

L'Arcep a publié son observatoire de la qualité des connexions mobiles : Orange domine, devant Bouygues Telecom et SFR tandis que Free est bon dernier. La couverture 4G s'améliore globalement mais les débits restent disparates selon les zones et les opérateurs.

La qualité du réseau 4G s'améliore sensiblement en France. Selon l'enquête annuelle réalisée par l'Arcep, les débits moyens ont presque doublé en 3 ans, passant de 21Mbit/s en 2015, à 39Mbit/s en 2018. Selon les dernières mesures réalisées, l'internet mobile en particulier progresse dans la totalité des zones, qu'il s'agisse des principales villes, des zones moyennement denses ou des campagnes.

Les écarts de couverture restent toutefois très importants entre ces zones : on capte en moyenne trois fois mieux dans les grandes villes (43Mbit/s) que dans les campagnes (14Mbit/s). Les différences sont aussi notables entre les opérateurs. Orange domine globalement que ce soit pour recevoir des appels/SMS, télécharger une vidéo ou ouvrir une page web sur mobile. L'opérateur affiche par exemple 97% de réussite dans les grandes villes pour le chargement d'une page internet en moins de 10 secondes. Orange est aussi numéro 1 pour la couverture des lignes de TGV.

Bouygues Télécom est second sur la plupart des indicateurs et arrive même premier sur certains d'entre eux, comme dans les zones rurales (75% de réussite pour le chargement d'une page web en moins de 10 secondes). L'opérateur tire également son épingle du jeu pour la couverture 4G sur les autoroutes.

SFR, 3ème au classement

SFR (propriétaire de ce site web) arrive en 3ème position, avec des mesures souvent proches, et dans certains cas égales, à celles de Bouygues Telecom (les deux opérateurs partagent en effet leur réseau sur une importante partie du territoire). L'opérateur de Patrick Drahi fait un tout petit peu mieux que ses concurrents sur certains réseaux de transport, comme les lignes de RER et de trains régionaux. SFR est légèrement derrière dans les grandes agglomérations et dans les TGV.

Free, en revanche, est bon dernier sur l'ensemble des indicateurs. L'écart avec ses rivaux est moins importante dans les grandes villes que dans les zones rurales (45% de réussite pour l'ouverture d'une page web en moins de 10 secondes). Free est aussi largement distancé pour la navigation web dans les transports routiers et ferroviaires. 

Une mauvaise connexion dans les métros

Notons que la couverture 4G dans les métros reste très partielle chez tous les opérateurs. Sur les 6 réseaux existants en France, le taux de réussite moyen d'une navigation web n'est que de 49% chez Orange, 43% chez Bouygues Telecom, 40% chez SFR et 26% chez Free. C'est à peine mieux pour passer un appel : 59% de réussite pour Bouygues Télécom, 58% pour Orange, 55% pour SFR et 43% pour Free.

Si l'Arcep se félicite globalement de l'amélioration de la qualité des réseaux, elle pointe d'importantes disparités entre les zones et les opérateurs. Le gendarme des télécoms incite donc les consommateurs à comparer les débits à leur domicile et sur leur trajet, grâce à ses nouvelles cartes de couverture, beaucoup plus fiables et précises. Le régulateur espère ainsi faire jouer la concurrence par la qualité des réseaux pour pousser les opérateurs à maintenir leurs efforts d'investissement.