BFM Business

Sébastien Bazin (PDG d'Accor): Pour le tourisme d'affaires, "je pense que nous allons être pénalisés sur 18 - 24 mois" mais sur le long terme, "les gens réalisent que vous n'allez pas signer une transaction si vous ne vous déplacez pas"

Le tourisme d'affaires représentait 60% des revenus d'Accor avant la crise.

Sur le même sujet