BFM Business

Patienter plutôt que paniquer

BFM Business

Les périodes de crise économique sont souvent le théâtre de vente massive des actions sur les marchés boursiers. Les économistes eux appellent au calme.

Une crise des places financières qui fait peur et pousse de nombreuses personnes à vendre leurs actions afin de ne pas tout perdre. Or, le mot d’ordre des économistes est le suivant : ne pas céder à la panique et attendre la fin de la crise. Paradoxalement, il est même possible de faire de bonnes affaires durant cette période. « Vous pouvez commencer à acheter des lignes d’actions dans vos portefeuilles. Si possible des lignes sur lesquelles vous connaissez l’activité, des sociétés sur lesquelles vous savez la qualité de l’équipe dirigeante ainsi que la qualité des modèles de bénéfices, explique François Chaulet, directeur de Montségur Finance. On voit par exemple que toutes les valeurs ne sont pas touchées de la même façon. Vous avez des valeurs que l’on considère comme défensives comme l’alimentation ou la santé. Il y a également le secteur des télécommunications qui est réputé pour être une valeur avec des rendements assez élevés. Il y a encore pas mal de secteurs qui peuvent continuer à représenter de belles perspectives de croissance ». (Voir extrait sonore ci-contre)
Lundi à la bourse de Paris, les valeurs dites défensives tel que EDF, Suez, Vinci ou encore Poweo ont perdu entre 5 et 8% mais devraient selon les spécialistes tenir le coup par rapport à d’autres valeurs. ARCELOR – MITTAL a par exemple subi la plus forte baisse du CAC 40. Le cours de l’action a chuté de plus de 11%.