BFM Business

La Fédération Française du Bâtiment demande "pour 3 à 4 mois la prise en charge du chômage partiel et la revalorisation des prix par les index du bâtiment"

Bâtiment: la pénurie et la flambée des prix des matériaux menacent la relance.